Les 10 premiers jours de Dhul Hijja

Le Mérite des 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja

 (12ème mois du calendrier musulman, le mois du Pèlerinage)

 

Hajj

 

 

Allah dit (traduction du sens des versets) : « Par l’Aube, et par les dix nuits. » [L’Aube, v. 1 et IbnKathîr – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit : « Cela fait référence aux 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja.»

Allah a dit aussi : « … Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés… » [Le Pèlerinage, v. 28].

Ibn ‘Abbâs a dit à propos de l’explication de ce verset : « Ce sont les dix jours [de Dhul-Hijja]. »

Ibn ‘Abbâs a dit aussi : « Le Prophète – Paix et salut d’Allah sur lui – a dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (càd qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). » Rapporté par Al-Bukhârî

Abdillah ibn omar a rapporté du prophète « il n’y a pas de jours plus grand ou plus aimé par Allah (exalté soit –il) que les 10 jours de dhul-hijja multiplier les takbir (Allaho akbar), les tahmid (elhamoudilillah) et les tahlil (la ilaha ilALLAH)

Said ibn joubir a dit que lorsqu ‘il rentre dans les 10 jours de dhul-hijja il multipliait tellement les efforts dans l’adoration  que cela le dépassé et devenait lourd dans le sans qu’il en faisait beaucoup.

Ibn hajar askhalani  dit que la cause de l’importance de ces 10 jours c’est que la oumma se réunis pour les actions pieuses, la prière, le jeûne et le hajj et il n’y  a pas d’autre occasion dans l’année ou ces adorations son réunis en même temps et accompli par ce grand nombre de la oumma.

Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités :

 

1°) la prière : SALAT

Il faut se rendre à la mosquée tôt et multiplier les prières surérogatoires (nawafils).

Ibn abi talha yarmouri à dit j’ai rencontré SAWBAN (qu’Allah soit satisfait de lui) et je lui ai demandé quel était l’action vertueuse la plus méritoire qui fait entrer au paradis ou l’action la plus aimée par Allah (exalté soit il), il se tut, et ce n’est qu’a la troisième demande qu’il dit que le prophète (BSDSL)

Lui avait dit de multiplier les prosternations ( sajdates), car tu ne te prosternes pas devant Allah sans qu’il t’élève et qu’il ne t’efface un péché.

 

2°) le Jeûne : SIYAM

Certaines femmes du Prophète – salut et prière d’Allah sur lui – rapportent : « Le

Prophète – paix et salut d’Allah sur lui- jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » Rapporté par l’imam Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î.

Mais l’imam nawawi  à rapporté de l’imam Ahmad que jeûner les dix jours reste moustaheb (recommandable) c’est-à-dire que si je jeûne j’ai la récompense mais si je ne jeûne pas de récompense  mais aussi pas de péché.

3- Le jeûne du jour d’Arafat (9ème jour de Dhul-Hijja): le jeûne de ce jour est une Sunnah confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète – Paix et salut d’Allah sur lui : « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » Rapporté par Muslim.

 

3°) L’évocation : le DIZKR

Et Ibn ‘Umar répétait le Takbîr à Mina pendant ces 10 jours, après les prières, au moment de se coucher, dans sa tente, dans ses assemblées et lors de ses promenades. Il est recommandé de dire leTakbîr à haute voix, selon ce qu’ont fait ‘Umar, son fils et Abû Hurayrah

Abû Hurayrah rapporte du Prophète – Paix et salut d’Allah sur lui – qu’il a dit : « Accomplir la ‘Umrah efface les péchés entre cette ‘Umrah et la dernière, et un Hajj accepté (d’Allah) n’a d’autre récompense que le paradis. » Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

Omar ibn elkhattab (Allah l’agrée) faisait le takbir dans sa tente jusqu’à ce que les gens répétaient et tout minan bourdonné du takbir des pèlerins.

Prononcer les formules de rappel : Dire « Allâhu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), «Al-Hamdu Lilâh » (Tahmîd), car selon le hadith d’Ibn ‘Umar – qu’Allah l’agrée- le Prophète a dit : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah – exalté soit-Il – et au cours desquels les oeuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhu Akbar », « Lâ iIlâha Illa’llâh », « Al-Hamdu Lilâh ». » Rapporté par At-Tabarânî dans Al-Mu’jam ul-Kabîr.

Et l’imam Al-Bukhârî – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit : « Ibn ‘Umar et Abû Hurayrah -qu’Allah les agrée – allaient au marché pendant les 10 jours et ils répétaient « Allâhu Akbar » et les gens répétaient après eux. ».

Une formule acceptée est :

« Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Lâ Ilâha Illa’Llâh…

Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Wa Lilâhil-Hamd. »

Les pèlerins sont  ne font pas le jeûne de arafa parce qu’ils sont déjà dans un lieu béni où sont actif en bonne action dans un lieu sacré.