Contactez-nous au 01 39 37 64 35 ou contact@mosqueedepersan.fr

Spécial Ramadhan - Question réponse

23 Apr, 2020

Questions / Réponses sur le jeûne

Introduction :

 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ البقرة 183 
 « O les croyants! On vous a prescrit aS-Siyâm comme on l'a prescrit à ceux
d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Aya 183 Sourate La vache) 

Le mois du Ramadan est une occasion à ne pas rater. C’est une station de ressourcement qui porte sur deux dimensions. La première est de l’ordre de la vie matérielle en atténuant sa prise sur les perceptions sensibles. La seconde relève du monde de l’imperceptible en offrant un moment propice à l’élévation spirituelle notamment par l’enchaînement des démons. C’est une ascèse qui, un mois durant, la personne est tenue d’habituer tous ses membres à rompre avec toute habitude. Son ventre bien sûr est le premier concerné. Mais sa langue, ses yeux, son ouïe aussi. Tout le corps est convié au jeûne. Chaque organe a une abstinence qui le caractérise. Le Ramadan est un espace d’entraînement un mois durant pour affronter le reste de l’année. C’est un mois d’effort pour retrouver le sens de l’effort. C’est un mois de méditation pieuse pour élever la perspective de son aspiration au-delà de son horizon limité. C’est un mois de solidarité et de partage, pour Dieu et avec les hommes. Les mérites de ce mois et de ce qui s’y rapporte sont pléthore.

On se suffira de ce hadith pour étayer tout ce qui précède :

 Le compagnon Salman le Perse (que Dieu lagrée) rapporte
:  Le dernier jour du mois de Chabaane, le Messager de Dieu nous fit ce
discours :  Ô gens ! Un grand mois béni vient à vous, un mois comportant une
nuit meilleure que mille mois. Jeûner sa journée est obligatoire, veiller sa
nuit est recommandé. Les actes surérogatoires qui y seront accomplis auront la
valeur dactes obligatoires en dehors de ce mois et lacte obligatoire en vaudra
soixante-dix. Cest un mois de patience et il ny a dautre récompense pour la
patience que le Paradis.

Durant ce mois béni du Ramadan, le fidèle soucieux de sa complétude morale et de son accomplissement spirituel doit déployer les efforts nécessaires pour fortifier sa foi, goûter à l’amour de Dieu et accéder à Sa proximité. En islam, le savoir est prioritaire par rapport à l’action. Il est important pour le fidèle de connaître les règles relatives à la discipline du jeûne et les conditions de validité de cette glorieuse adoration. Un certain nombre de questions relatives au jeûne du mois du ramadan, nous parviennent souvent, nous répondons, incha-Allah, avec le plus de clarté possible.

Faut-il formuler l’intention du jeûne du mois de ramadan durant chaque nuit pendant tout le mois, ou suffit-il de la formuler une fois pour toute la veille du premier jour du Ramadan?

L’intention est très importante dans le cheminement des croyants, c’est par le biais de l’intention que l’on différencie un acte d’adoration d’un autre acte. Cependant il n’est en aucun cas obligatoire de formuler l’intention avec des mots, il suffit d’avoir l’intention de jeûner dans son cœur. La condition exigée pour le jeûne obligatoire (comme le ramadan) c’est d’avoir l’intention de jeûner pendant la nuit avant l’arrivée de l’aube, il suffit de la formuler une seule fois pour tout le mois. En revanche, lorsque le jeûne est interrompu, par un voyage, une maladie ou autre chose, le jeûneur doit renouveler son intention à cause de cette coupure.

Que faire s’il m’arrive la chose suivante durant mon jeûne ?

Le vomissement involontaire pendant la journée :

Le jeûne reste valide, car seul le vomissement volontaire l’annule.

 Le Prophète que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient
sur lui  a dit : « Celui qui a été pris de vomissement na pas à rattraper son
jeûne, par contre celui qui laura fait volontairement doit rattraper sa
journée de jeûne. » [rapporté par limam Ahmad et dautres] 

Avoir en toute conscience un rapport charnel avec son épouse/époux pendant la journée :

Le jeûne est dans ce cas invalide, car Dieu nous a interdit les rapports charnels dans la journée tout en les autorisant la nuit [voir Aya 187 Sourate2 -La vache-]. La personne doit se rattraper par l’expiation, aussi elle doit être consciente qu’elle a commis un pêché, le Messager de Dieu – que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui – a dit : « Celui qui rompt volontairement le jeûne d’un jour du ramadan, ne le rattrapera pas même s’il jeûne toute l’année. » [rapporté par Ahmed et Darami]

Avoir une injection de médicament durant la journée, prendre des gouttes de médicaments (pour les yeux, oreilles…), avoir un lavement anal :

Dans ces cas, le jeûne est valide, car seules les injections d’aliments ou gouttes d’aliments rompent le jeûne et le rendent invalide. Dans le cas de médicaments, le jeûne reste valide tant qu’il n’est pas introduit par la bouche.

  1.  Avoir une perfusion qui contient un liquide nutritif 
    Dans le cas de perfusion d’un liquide nutritif, le jeûne est invalide.
  2.  Avaler sa salive ou la poussière ou des particules fines 
    Avaler sa salive ou la poussière ou des particules fines (comme la farine pour le boulanger) ne rompt pas le jeûne.
  3.  Manger ou boire par oubli 
    Manger ou boire par oubli ne rend pas le jeûne invalide, mais dès que la personne s’en souvient, elle doit arrêter de manger ou de boire.
  4.  Avoir un rapport charnel par oubli 
    De même, avoir un rapport charnel par oubli ne rompt pas le jeûne, car seule la personne qui l’a accompli par préméditation rend invalide son jeûne et doit se rattraper par l’expiation.
  5.  Nager ou prendre un bain durant la journée du ramadan 
    Nager ou prendre un bain durant la journée du jeûne obligatoire est autorisé et n’affecte en rien la validité du jeûne, mais il faut que la personne fasse attention à ne pas avaler l’eau.
  6.  Embrasser son époux/épouse durant la journée 
    Embrasser son épouse ou époux durant la journée du jeûne est permis pour toute personne qui arrive à se maîtriser. Dans quelques cas rares, le fait d’embrasser son épouse ou son époux peut causer une éjaculation de sperme, dans ce cas le jeûne est invalide et la personne concernée doit rattraper sa journée de jeûne.
  7.  Se réveiller en état dimpureté majeure janaba 
    Se réveiller en état d’impureté majeure (Janaba) ne rompt pas le jeûne, il est valide. « Notre mère Aicha et notre mère Oum Salama ont rapporté que le Messager de Dieu – que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui – se réveillait en état d’impureté majeure, se lavait et jeûnait » [Rapporté par Alboukhari et Moslim]
  8.  Se parfumer ou laver ses dents avec du dentifrice 
    Se parfumer ou laver ses dents avec du dentifrice ou les frotter avec « ASSIWAK » sont des gestes autorisés durant la journée du jeûne, il faut simplement que la personne fasse attention à ne pas avaler l’eau ou le dentifrice.

Quel est l’avis juridique dans le cas suivant

  1.  Une personne âgée qui jeûne bien que sa santé supporte difficilement le jeûne 
    Dans ce cas, le jeûne est valide, mais il est jugé détestable. Ce qui est préférable dans ce cas, c’est que la personne âgée délaisse le jeûne et donne pour chaque jour non jeûné un repas complet pour un pauvre (Al fidya) (voir aya 184 sourate2 -la Vache-).

  2.  Le jeûne de la femme qui a des règles ou des lochies 
    Le jeûne de la femme qui a des règles ou des lochies est illicite, elle doit rompre son jeûne et rattraper les jours non jeûnés en dehors du ramadan.

  3.  Une personne qui a une maladie pouvant être aggravée par le jeûne 
    Il est détestable de jeûner dans ce cas. Ce qu’il faut faire selon les circonstances du malade. Si la maladie est passagère, la personne doit rattraper les jours non jeûnés après sa guérison. Si la maladie est incurable, la personne doit donner Al fidya au lieu du jeûne (voir aya 184 sourate2 -la Vache-).

  4. Le jeûne du voyageur 
    Il est permis au voyageur de rompre le jeûne obligatoire du ramadan à condition que la distance du voyage soit équivalente ou supérieure à la distance du voyage pour laquelle nous sommes autorisés à raccourcir les prières obligatoires, mais il est mieux de jeûner tant que c’est possible.

  5. Une personne qui a mangé ou a bu pensant quil est lheure de la rupture 
    Dans ce cas et dans le cas d’une personne qui a mangé ou a bu en croyant qu’il n’est pas encore l’heure de l’aube, il n’est pas obligatoire de rattraper cette journée. Il faut toutefois terminer sa journée de jeûne.

  6. Le jeûne dune femme qui allaite 
    Dans le cas où elle aurait peur pour son bébé ou pour soi-même, il est autorisé à la femme qui allaite de ne pas jeûner et de rattraper plus tard son jeûne obligatoire.

  7. Le jeûne dune femme enceinte 
    De même pour la femme enceinte, si le jeûne peut représenter un danger pour la survie du fœtus ou peut altérer sa santé, la femme enceinte est autorisée à ne pas jeûner et à rattraper plus tard son jeûne.

Allah est le plus grand Connaisseur.