Contactez-nous au 01 39 37 64 35 ou contact@mosqueedepersan.fr

Jeune du Ramadhan - صوم رمضان

Bien qu’il semble être un mois de restrictions et d’interdits, Ramadhan (ou Ramadan) le 9ème mois du calendrier lunaire est un mois qui est attendu par la communauté musulmane. Et ceci n’est pas fortuit, car les croyants savent bien que Ramadhan, n’est pas un mois comme les autres, car il renferme d’énormes trésors dont le musulman profite ici-bas et dans l’au-delà. Le mois de Ramadan est un excellent moyen pour s’attirer La miséricorde, et Le pardon divin car il est dit :

« Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés » [ Rapporté par Boukhari et Muslim ]

Ramadhan à la mosquée de Persan

Fidèle à sa tradition, la mosquée de Peran est très animée durant ce mois sacrée. Plusieurs activités sont spécifiquement organisés durant ce mois. Nous dénombrons:

  • Salat Al-Tarawih
  • Repas de l’Iftar convivial pour les fidèles
  • Conférences
  • Célébration de la nuit du destin

Jeûne du Ramadhan, un pilier de l’Islam

Le Jeûne du Ramadhan est un des pliers de l’Islam.

En tant que pilier/rukn, le jeûne de Ramadan est pour l’Islam une obligation divine incombant aux musulmans.

Le jeune du Ramadhan a été rendu obligatoire à la deuxième année Hégire à Médine. Il est rapporté que le musulmans dans la période mécquoise ont jeuné des journées en dehors du Ramadhan.

Allah dit dans sourat Al-Amaydah (La Table - Sourant -2), dans les versets 183 à 185

183 - O les croyants! On vous a prescrit aS-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,

184 - pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’(avec grande difficulté), il y a une compensation: nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!

185 - (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!

La condition physique, une condition d’exepmtion du jeûne du Ramadhan

À partir de ce caractère obligatoire, l’Islam a prévu de nombreux aménagements eut égard à la difficulté physique que représente un jeûne d’un mois.

En sont classiquement exemptés : 1. Les enfants, seuls ceux ayant atteint l’age le la puberté jeûnent 2. Les personnes malades, 3. Les femmes enceintes et les personnes agées 4. Ainsi que de manière provisoire les voyageurs.

Par ailleurs, le Droit islamique a produit une importante littérature exposant les nombreux points de détail que la casuistique musulmane a générés quant à la pratique de ce jeûne, nous renvoyons donc le lecteur à ce vaste corpus. Ce qui retient notre attention est d’un autre ordre puisque, plus encore que pour la prière, se pose la question de l’équilibre entre obéissance à ce que l’on considère comme une obligation et l’élan spirituel profond que suppose la pratique du jeûne compris en tant que creuset potentiel de l’expérience mystique.

Une récompense divine pour les jeûneurs

Pour tout acte d’adoration, Allah nous a donné une description de la récompense, mais le jeûne nul n’en connaît la récompense, il est dit :

« Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeûne, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense… » [ Hadith unanimement reconnu authentique ]

Parmi les indénombrables vertus du jeûne, ce dernier est aussi une protection infaillible, car le Prophète a dit :

« Le jeûne préserve de l’enfer tel un bouclier au combat » [ Rapporté par Ahmed ]

On peut encore se faire une idée du mérite du jeûne en soulignant qu’au Jour du jugement dernier, Allah invitera les jeûneurs à entrer par la porte de “Rayane”, la porte des “rafraîchissements”, qui ne sera franchie que par eux. On retiendra donc que Ramadan est un mois béni, un mois qui a des avantages ici-bas, et dans l’au-delà !

Le jeûne au delà de l’abstention de se nourrir ou de boire

Le jeûne ne consiste pas uniquement à se priver de nourriture, boissons, relations intimes … Mais cela doit être un jeûne complet et sincère qui nous fera profiter pleinement de La récompense divine.À cet effet, nous allons énumérer quelques points importants :

Jeûne de la langue

La langue est à l’origine de beaucoup de maux et de problèmes, elle peut blesser plus profondément qu’une arme, et est capable de semer la discorde et de briser des ménages… Tout musulman doit tenir sa langue, ne pas prononcer des mots grossiers, il ne doit pas non plus dire des paroles vaines, ni calomnier, ni médire, ni mentir…

Le Prophète a dit :

« Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire : “ Je suis en état de jeûne ”… » [ Hadith unanimement reconnu authentique ]

Jeûne du regard

Allah a dit :

{ Prescris aux croyants de tenir leurs yeux baissés et de dominer leurs sens. Cela les rendra plus purs. Allah sait tout ce qu’ils font. } [ Sourate 24 - Verset 30 ]

Comme on le sait, le regard en islam est autorisé, mais uniquement dans le licite, car il est dit Allah nous a donné deux yeux, mais avec cela, Il nous a donné deux “couvercles” pour les préserver des choses qu’Allah n’aime pas et ces couvercles sont : les paupières.

Jeûne des oreilles

Allah nous dit :

{ Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance ! L’ouie, la vue et le cœur ; sur tout cela, en vérité, on sera interrogé } [ Sourate 17 - Verset 36 ]

Le musulman doit se préserver des mauvaises paroles, même s’il ne les dit pas. Il doit aussi veiller à ne pas les entendre.

Jeûne des membres

  1. Le “nafs” ou ego : En le soumettant à l’adoration. Comme on le sait, notre nafs n’aime que se reposer, ne pas se fatiguer… et pour y remédier, nous l’éduquons par le biais du jeûne, en ne lui donnant pas satisfaction et en le soumettant aux actes d’adorations.

  2. Le coeur : En le nettoyant des choses de ce bas monde auquel il est souvent rattaché, et en le faisant “jeûner” en le privant des choses qu’il aime, et entre autres en donnant les biens auxquels il est trop lié, car un attachement excessif aux biens nous rend difficile l’attachement à notre Créateur.

  3. Les mains : En ne prenant que les choses qui plaisent à Allah , [en s’interdisant les gestes grossiers, persécuteurs, ou injustes…]

  4. Les pieds : En ne se rendant que vers les endroits qui plaisent à Allah …

  5. Le Jeûne est donc avant tout une cure pour tout le corps

Et Allah est Seul Savant.